Texte à méditer :  Ce qui est le plus plaisant avec un chien c'est qu'on peut faire l'idiot avec lui et que non seulement il ne vous fera aucun reproche, mais il va faire l'idiot lui aussi.   Samuel Butler

Présentation
BIOGRAPHIE ELEVAGE: Nos mâles ELEVAGE: Nos femelles ELEVAGE REPRODUCTION LES ETOILES du Triskel
Technique
EDUCATION CANINE LE LEONBERG LIENS MEDIATHEQUE BANNIERES
Webmaster - Infos
Ecrire à Joelle  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

REPRODUCTION - Faire de la reproduction



Nous n'aborderons pas ici le côté financier, "gagner sa vie avec l'élevage". Toutefois sachez que les dépenses sont nombreuses et le travail conséquent.

L'élevage est une démarche sérieuse.

Si l'envie vous prenait de faire se reproduire votre mâle (étalon) ou votre femelle (lice), pour que cela leur fasse «du bien», sachez en toute connaissance de cause que ce sont des idées préconçues.

A l'état sauvage, de nombreux animaux ne se reproduisent pas et ils ne s'en portent pas plus mal.

Il n'est pas nécessaire qu'une lice souffre pour rien et que ses chiots finissent par être donnés à des gens qui n'auront pas forcément les moyens et le temps de les élever.

Mais si vous êtes réellement passionné, alors faites de l'élevage sérieusement et faites-le bien, les éleveurs sérieux et votre vétérinaire sont à mêmes de vous renseigner correctement:

Je vous propose une liste non exhaustive de ce qu'il faut faire absolument.



Adhérez au club du léo . (coût moyen 40 euros)

- Avoir un affixe, c'est mieux pour la descendance des chiots de race. Le club de race ou la Société Centrale Canine peuvent vous indiquer la marche à suivre pour l'obtenir: cette démarche est longue et pas gratuite (environ 250 euros en 2007).
  • Donner une alimentation haut de gamme adaptée à votre chien.

  • Surveiller la croissance avec l'aide de l'éleveur et du vetérinaire.

  • Vous pouvez commencer dès l'âge de 6 mois à faire quelques expositions de beauté pour faire évaluer le développement de votre chiot par un juge (coût moyen d'une expo : environ 40 euros de frais d'engagement)

  • Donnez-lui une bonne éducation de base pour qu'il soit équilibré et à l'aise partout, notamment qu'il sache montrer ses dents et pour un mâle qu'il supporte la vérification des deux testicules.

  • Vers 15 ou 20 mois, faites-le confirmer . Pour un mâle, il est important qu'il soit à peu près «fini» et avec deux testicules en place.

  • Faites lui passer le TAN à partir de 15 mois. Coût moyen: 24 euros

  • Faites lui passer la radio des hanches (dépistage de le dysplasie) à partir de 18 mois par un vétérinaire très compétent, habitué aux radios officielles car la qualité des clichés est primordiale pour une bonne lecture. SEULE la radio lue par le lecteur officiel du club de race est valable pour être enregistrée à la S.C.C. et le club lui même. Un chien classé A ou B est exempt de dysplasie, classé C il ne doit reproduire qu'avec un A, D ou E, il ne doit pas reproduire. ( radio environ 150 euros, 25 euros de frais de lecteur) à partir de 2014 et seulement pour l'accession au niveau 4 une radio des coudes sera demandé (25 euros) Protocole radios coudes

  • Demander au club des léo la carte dentaire à 8 mois (tous les club de race ne la font pas) Elle est à présenter à 3 juges différents dans le cadre de ces expos de beauté. (Elle est maintenant gratuite))

  • Bien choisir les lignées pour le futur mariage, car ELEVER c'est AMELIORER la race que l'on aime par-dessus tout. Donc ne pas faire de choix de copinage ou d'économie kilométrique. Un mariage ne s'improvise pas, c'est une responsabilité.

  • Au bout de six mois d'adhésion au club, vous pouvez obtenir une aide au placement des chiots si la portée est réglementaire.

  • Bien évidemment, surveiller votre chienne afin de repérer la date des premiers jours des chaleurs, date essentielle pour calculer les premiers dosages de taux de progestérone. A compter du 9ème jour de chaleur, environ. Il faut faire faire une prise de sang par votre vétérinaire pour connaître la période d'ovulation de votre lice (coût moyen 35 euros). Parfois il est nécessaire de faire plusieurs prise de sang, pour connaître le moment le plus favorable pour la saillie.

  • Lors de la saillie (coût moyen pour le propriétaire de la lice : le prix d'un chiot) vous aurez rempli un certificat de saillie que la Société Centrale Canine vous aura fourni. Ce certificat est à remplir par les deux propriétaires et à envoyer accompagné d'un chèque de 10 euros dans les 4 semaines qui suivent la saillie (si la chienne est en gestation bien sûr). Parallèlement vous devez établir un contrat de saillie en bonne et due forme avec le propriétaire de l'étalon ( étalon dont vous aurez vérifié au préalable le pédigree, la dysplasie, et TAN etc...). Environ un mois plus tard, la Société Centrale Canine, vous adressera une liasse bleue en deux parties. La première est à remplir et à renvoyer au plus tard deux semaines après la naissance et la seconde partie est à retourner lorsque vous connaitrez les prénoms et n° de tatouage des chiots (date limite 6 mois à compter de l'ouverture du dossier de la Société Centrale Canine). Le tout accompagné des volets de tatouage remis par votre vétérinaire ainsi que le règlement de 25 euros par chiot inscrit. Avec un affixe vous n'avez PAS LE DROIT de «faire» des chiots NON LOF.

  • Avoir un suivi sérieux de la chienne en gestation, avant, pendant et après la mise bas. Mais surtout être capable de stopper toute activité professionnelle durant au moins 6 semaines afin de surveiller jour et nuit une chienne qui a besoin d'assistance et souvent des chiots qui ont aussi besoin de biberons (statistique ROYAL CANIN : la moyenne des chiots par portée est de huit)

  • Bien se renseigner pour que la mise-bas se passe au mieux pour la lice et ses petits. Eviter toute souffrance inutile et avoir des locaux adéquats, confortables pour les petites boules de poils.
  • Ne pas laisser une chienne avoir des contractions pendant plus de 3 - 4 heures sans intervenir auprès de votre vétérinaire, la chienne est alors en danger ainsi que la portée.

  • Surveillance constante des chiots qui tètent, pour éviter que les plus petits soient lésés. Donner le biberon si besoin, comme évoqué ci-dessus. N'oubliez pas la pesée quotidienne afin de suivre la courbe de poids régulièrement.

  • Effectuer un sevrage correct avec une alimentation haut de gamme, à partir de 3 semaines échues. Il faut proposer aux chiots une bouillie faite de croquettes pour chiots en croissance, humidifiée et mixée.

  • Bien surveiller l'évolution de la croissance du chiot. Au moindre doute, consulter votre vétérinaire. N'oubliez pas le vermifuge qui est a donner tous les quinze jours à compter des deux premières semaines échues. Ces dates sont importantes, elles sont à indiquer à l'acquéreur afin que ce dernier puisse continuer à date fixe la prise mensuelle. Et ce durant les six mois qui suivent.

  • L'identification : soit par tatouage soit par puce électronique, est une obligation en France. Actuellement vous êtes libre de choisir le mode d'identification. En 2012, les normes européennes obligeront les éleveurs à mettre systématiquement une puce électronique.

  • Donner aux chiots une éducation de base primaire, dès 3 semaines, apprentissage de la propreté et de la solitude.

  • Laissez partir les chiots à compter de 8 semaines. C'est une obligation légale, ils doivent être : vaccinés (coût : suivant vétérinaire) et tatoués ou pucés.

  • Bien évidemment, l'acquéreur doit recevoir de votre part un document informatif (fréquemment appelé brochure d'élevage), contenant tous les élèments nécessaires au bon déroulement de la vie présente et future du chiot.

  • En tant qu'éleveur responsable, vous devez prendre des accords avec l'acquéreur afin que ce dernier s'engage à vous fournir nouvelles et photos du chiot. C'est aujourd'hui plus facile avec internet et le numérique.

  • Au-delà de deux portées par an, vous devez être en possession du CERTIFICAT de CAPACITE et prévenir de ce fait la DSV de votre région pour établir une déclaration d'établissement (OBLIGATOIRE).

  • La sélection est capitale et ne s'improvise pas. Faire faire une portée à sa chienne n'est pas une fatalité, vous devez prendre conscience que les acquéreurs auront peut être besoin de conseils à vie...

  • Alors REFLECHISEZ BIEN AVANT DE VOUS LANCER DANS CETTE AVENTURE, qui ne laisse pas de place au hasard.
Une bonne réputation est due à un travail bien fait. Une mauvaise réputation est acquise plus rapidement.

Il en va ainsi de l'amélioration de la race.


Date de création : 06/01/2007 @ 12:30
Dernière modification : 09/03/2014 @ 07:04
Catégorie : REPRODUCTION
Page lue 14632 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

Réactions à cet article


Réaction n°1 

par cathymidoux le 25/07/2009 @ 18:39

Bravo pour cet article. J'élève des dogues allemands, mais c'est la même chose, la démarche est la même. cool


Google Translation

 

La Pension canine
LES DANGERS
galerie photo
Préférences

 Nombre de membres 39 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
Recherche




^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.06 seconde