Texte à méditer :  Si jamais vous traitez un chien comme un humain, il vous traitera comme un chien.    Martha Scott

Présentation
BIOGRAPHIE ELEVAGE: Nos mâles ELEVAGE: Nos femelles ELEVAGE REPRODUCTION LES ETOILES du Triskel
Technique
EDUCATION CANINE LE LEONBERG LIENS MEDIATHEQUE BANNIERES
Webmaster - Infos
Ecrire à Joelle  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

LE LEONBERG - Ses origines



Deux théories contradictoires s’affrontent.

Selon la première, cette race aurait vu le jour en 1846, grâce à un éleveur de Léonberg, une bourgade située à quelques kilomètres de Stuttgart. Heinrich Essig (1808-1889) était un homme très réputé qui se vantait d’être propriétaire d’un élevage de 300 chiens. En croisant une chienne Terre Neuve avec un chien Saint-Bernard, au départ, puis plus tard, en enrichissant ce croisement avec un chien Montagne des Pyrénées, il aurait créé un chien à l'aspect léonin, le lion étant l'emblème de la ville de Léonberg (leon signifiant " lion " et berg " montagne "). Il en offrait d’ailleurs un spécimen à toutes les célébrités de l’époque. C’est ainsi que l’Empereur Napoléon III reçu le sien.
Heinrich Essig fit connaître la race, c’est la seule chose dont on soit sûr.

Pour le reste la seconde version, développée ci-après, paraît la plus crédible.
L’ancêtre du Léonberg serait selon la seconde théorie, le chien des Alpes, que l’on trouvait autrefois des Alpes rhétiques (les Grisons) jusqu’à l’Autriche.


Les léo d'antan

Cette hypothèse souvent citée est aussi la plus retenue.

Des archives datées du XVème siècle montrent en effet que vers 1625, les princes de Metternich avaient un élevage de chiens, identiques aux Léonbergs actuels.

Quant à la ville de Léonberg, elle possédait un important marché aux chiens connu depuis le XIIIème siècle.
Elle aurait tiré son nom du commerce qu’elle en faisant, et non l’inverse.
Car on venait y chercher de loin ces fameux molosses capables de protéger les fermes et les troupeaux.
Le chien des Alpes aurait disparu en même temps que les grands prédateurs se faisaient plus rares...

C’est en 1846, que la race est officiellement reconnue.

Un premier " Club des Chiens Léonbergs " est fondé en 1895 à Apolda (Thuringe).

En 1922, une nouvelle association prend en main la destinée de la race, qui avait presque disparue pendant la Première Guerre mondiale.

Il est aujourd’hui prolifique et répandu dans toute l’Allemagne, l’Autriche ainsi que dans les autres pays germaniques.
Mais la France est devenue sa terre d’élection!

Introduit en 1896, ce géant prend petit à petit la première place parmi les chiens de montagne.

marie-antoinette_leo.png

Il parait même que la reine Marie-Antoinette (d'origine autrichienne),
possédait un grand Leonberg blanc
mesurant un mètre au garrot.
(...bon d'accord...ici c'est un montage)

Mlle Bouniol de Gineste, fondatrice et première présidente du Club français du Leonberg, éleveuse sous l'affixe du Château de Reveillon, décrivait un tableau où Marie-Antoinette était représentée avec ce Leonberg.

SissiChien.jpg
  Sissi Impératrice n'en avait pas moins de sept, d'un gris argenté à l'époque.

Richard Wagner, Garibaldi et aussi le roi des belges Léopold 1er, furent également les heureux propriétaires de léonberg.



Date de création : 06/12/2006 @ 15:59
Dernière modification : 20/05/2009 @ 21:13
Catégorie : LE LEONBERG
Page lue 11429 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page

Réactions à cet article


Réaction n°1 

par bashan le 16/03/2007 @ 20:12

Un montage? Je n'en crois rien!

ben si...rolleyes


Google Translation

 

La Pension canine
LES DANGERS
galerie photo
Préférences

 Nombre de membres 39 membres


Utilisateurs en ligne

( personne )
Recherche




^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.06 seconde